Les 3 dimensions  
  actives  
  Bases  
  théoriques  
  Schématisation     Les outils  



Mode opératoire de la pensée positive 2.0

Les 3 dimensions

Le mode opératoire de la pensée positive 2.0 se trouve expliquée en détail dans l'ouvrage de référence, qui comporte les références scientifiques exactes. Le tout tient sur environ 200 pages, raison pour laquelle cette page-ci ne contient qu'un bref résumé.

Le principe à l'oeuvre est triple est s'appuie sur les trois dimensions de l'humain étudiées par la psychologie : les émotions, les pensées et les comportements. Il s'agit de :
  1. l'ouverture de l'attention
  2. la motivation à l'action
  3. la concrétisation par les actes

En pensée positive 2.0,
  1. Les émotions agréables et la détente permettent d’ouvrir l’attention. On perçoit ainsi davantage d’opportunités, qui passeraient sinon inaperçues.
  2. Les pensées optimistes entretiennent la motivation à agir.
  3. Les actions viennent concrétiser les opportunités et les transformer en réalité.

Pensée positive 2.0
(Principe d’ouverture-motivation-concrétisation)

Par exemple, si vous désirez trouver un travail plus stimulant,

1. Le fait d’être détendu, ouvert et confiant vous amène à être curieux des offres d’emploi sur lesquelles vous tombez, intéressé par les discussions de vos proches qui pourraient véhiculer des informations pertinentes pour votre projet, attentif aux annonces dans les agences de placement ou pour l’emploi, sur les panneaux d’affichages ou sur des sites internet spécialisés.

2. Croyant que vos compétences seront appréciées, vous êtes motivé à postuler, à aller vous présenter, à participer à des entretiens d’embauche.

3. Vous agissez en rédigeant des offres spontanées, en répondant à des annonces, en postulant, en vous présentant, etc. Et vous persévérez même si les premières tentatives ne sont pas concluantes.


Sans l’ouverture du champ attentionnel, vous ne remarquez pas certaines offres pourtant intéressantes. Si vous les avez remarquées, encore faut-il être motivé à les exploiter et non pas se résigner en pensant qu’elles ne sont pas pour vous. Il est nécessaire de les prendre en considération. L’ouverture et la motivation ne débouche sur rien tant que vous n’avez pas concrètement effectué la démarche, le nombre de fois nécessaire à l’obtention d’un poste qui vous convient.

haut de page


Bases théoriques

La pensée positive 2.0 s'appuie sur 4 ensembles principaux de recherches :
  1. Les travaux de Barbara Fredrickson sur les émotions positives, qui démontrent l'effet d'ouvertures des émotions agréables.
  2. Les travaux de martin Seligman qui prouvent que l'optimisme contribue à la motivation.
  3. Les travaux de Gabriele Oettingen qui ont mesuré avec précision l'effet des visualisations et qui ont montré que les visualisations intégrant les possibles obstacles à la réalisation des désirs sont les plus efficaces.
  4. Les travaux de Richard Wiseman sur la chance, qui attestent que l'attitude positive peut s'entraîner et qu'elle produit effectivement des effets positifs.

Ces recherches, ayant toutes donné lieu à des publications scientifiques pointues dans le milieu académique, sont également accessibles sous forme de livres destinés à tout public :

                       

haut de page


Schématisation



haut de page


Les outils

La pensée positive 2.0 peut compter sur une douzaine d'outils pour sa mise en oeuvre. Ceux-ci se répartissent en 3 catégories :

  1. Les outils d'ouverture et de créativité : la pleine conscience (mindfulness), l'évocation d'émotions agréables et la détente (relaxation).

  2. Les outils de motivation et de confiance en soi : les comparaisons descendantes, les visulisations (avec contraste mental), la considération positive d'autrui et la prise en compte de notre influence sur le cours de choses, notamment de nos succès.

  3. Les outils de concrétisations : savoir tirer profit des opportunités, agir et persévérer, lâcher prise, s'ouvrir à la nouveauté, intensifier les rapports humains.

haut de page